Réparer ou remplacer, un choix à faire

C’est un choix qui revient constamment lorsqu’il s’agit de réparer un ordinateur. En général, la question se pose chaque fois qu’on identifie une pièce défectueuse de l’ordinateur. Et comme pour un véhicule ou tout autre appareil, la même logique s’applique. Si la réparation est susceptible d’engendrer de nouvelles pannes dans le futur, on privilégiera le remplacement pur et simple. Cette même logique s’applique à tous les cas de réparation et de façon globale, à tous les ordinateurs. Mais, certains facteurs spécifiques peuvent influencer la décision.

Le coût de la réparation

Lorsqu’une panne relativement sévère survient, deux questions se posent. D’abord, combien coûtera la réparation et ensuite, quelle est la garantie de succès. Si la réparation coûtera cher, on préfère avoir la garantie qu’elle soit réussie à 100%. Et en général, avec des ordinateurs, c’est le cas. Il y a peu d’incertitudes lorsqu’il s’agit de réaliser de telles réparations. Lorsque la réparation ne représente pas une dépense conséquente, on est moins portés sur l’obligation de résultat.

Dans le cas où la réparation n’est pas garantie, ou si le coût est trop élevé, on pourra envisager le remplacement de l’ordinateur. En particulier pour les pannes rares dont les coûts peuvent s’élever à près de 30% ou plus, du coût d’un nouvel ordinateur. Si en plus la garantie du constructeur court toujours, le remplacement est le meilleur choix.

Notons par ailleurs que la plupart des réparations annuleront systématiquement la garantie du constructeur. À moins de se rendre dans les centres de réparation officiels ou auprès de partenaires agréés.

L’âge de l’ordinateur

Un autre critère à prendre en compte, c’est l’âge de la machine en question. Même si la panne peut être réparée à coup sûr, et même si elle ne coûte virtuellement rien, le remplacement peut être conseillé si l’appareil est déjà trop âgé. Vu le rythme effréné auquel progressent les innovations technologiques, un ordinateur de plus de cinq ans est susceptible d’être déjà vétuste. Même s’il fonctionne encore normalement, il ne sera pas nécessairement équipé des derniers systèmes d’exploitation ou des composantes permettant de jouir de fonctionnalités récentes.

Si une telle situation se présente, il est parfois préférable de changer l’ordinateur malgré tout. Mais uniquement si on a besoin desdites fonctionnalités avancées, ou si les ralentissements de l’ancien ordinateur deviennent pesants. Si les conditions sont réunies, on pourra donc remplacer l’ordinateur. Ou tout au moins, se munir d’un nouveau système et faire de l’ancien, un ordinateur secondaire.

Post A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *